Boîte à outils des professeurs

Quel statut choisir pour mon activité de professeur particulier ?

Rédigé par Marine H. le 17/07/2020

L'activité de professeur particulier rassemble bon nombre d’entre nous. Certains l’utilisent pour arrondir leurs fins de mois, certains l’utilisent par plaisir de partager leurs connaissances, ou bien par passion. Ou même, tout ça en même temps ! C’est vous qui voyez. Certains en font même leur activité principale. Mais quel statut choisir pour exercer en tant que prof particulier : de maths, d’anglais ou de guitare ? Qu’est-ce qui correspond le mieux à votre situation ? Voyons les différents statuts existant, et choisissez le mieux adapté pour votre activité !

Être professeur particulier au statut auto-entrepreneur

A quoi correspond ce statut - le statut idéal ?

Le statut d’auto-entreprise appartient à un régime fiscal particulier appelé micro-social. Grâce au statut d’auto-entrepreneur les démarches de création et de gestion de votre entreprise sont largement simplifiées et vous il vous permet de bénéficier d’une protection sociale dédiée.

Un plafond a été instauré à 72 500 € / an pour les prestations de services.

Les professeurs particuliers exercent en tant qu'auto entrepreneur pour “profession libérale”. Sachez qu’il est légalement possible de cumuler ce statut d'auto-entrepreneur avec celui d'étudiant ou de salarié.

Quels sont les avantages pour exercer l'activité de professeur particulier en tant qu’auto-entrepreneur ?

Les démarches administratives sont facilitées

Il est relativement simple de créer son auto-entreprise, de plus les démarches sont totalement gratuites et ne demandent pas d’apport financier au capital.

Suite au le début de votre activité, il vous faut déclarer votre chiffre d’affaires, même nul, mensuellement ou trimestriellement.

La comptabilité simplifiée

En effet, aucun bilan annuel ne sera réclamé. En revanche il est obligatoire de tenir une comptabilité régulière des achats et des dépenses relatives à l’activité de l’entreprise.

Il vous faudra conserver les justificatifs des achats/vente de produits ou de prestations de services, et les déclarations de chiffre d’affaires.

Les cotisations et contributions sociales

Les cotisations sociales s’élèvent à 22% pour l’activité de cours particuliers.

Les contributions à la formation professionnelle versées tous les mois ou tous les trimestres, s'élèvent à 0,1% du chiffre d’affaires.

Professeur particulier salarié CESU déclaratif

Il est également possible d’exercer la profession de professeur particulier sans statut en toute légalité. Dans ce cas, vous serez dépendant du dispositif de CESU, géré par l’URSSAF.

Kelprof est entièrement compatible avec les CESU déclaratif. Dans ce cas, c’est à votre élève de vous déclarer grâce à un compte en ligne. En effet, votre élève devient un particulier employeur. Cette déclaration auprès des CESU sert aussi de contrat, et répond à toutes les obligations légales.

Vous hésitez encore ? N’hésitez pas à contacter notre équipe.

Autres articles

Comment donner des cours particuliers à distance ?

Être professeur pour l'Education Nationale et donner des cours particuliers

Comment déclarer mes revenus issus des cours particuliers ?

Comment faire une facture pour mes élèves ?