Allemand

Comment devenir professeur d'allemand ?

Rédigé par Camille V. le 15/11/2018

Malgré une petite baisse de régime, la langue allemande est toujours sur le podium des langues étrangères les plus enseignées en France, juste derrière l’anglais et l’espagnol. Enseignée dans de nombreux collèges, lycées et universités, la demande de professeurs d’allemand reste donc importante.
Que faut-il pour enseigner l'allemand en France? Une formation ou un diplôme spécifiques ? Les prérequis sont-ils les mêmes pour enseigner dans le privé ou donner des cours particuliers ? Nos réponses dans cet article !

Quel cursus universitaire pour devenir professeur d’allemand en France ?

Non, apprendre l’allemand au collège et au lycée ne suffit pas à devenir professeur ! S’il est néanmoins nécessaire, le baccalauréat seul ne vous mènera pas loin. Il vous permettra en revanche, quelle que soit la filière choisie, de prétendre intégrer une université française et approfondir vos études de la langue de Goethe.

Mais quelle formation suivre ?

La licence : LEA ou LLCER ?

Deux licences (niveau Bac +3) sont à privilégier pour devenir professeur d’allemand :

  • La licence LLCER ou Langue, Littérature, Civilisation Etrangère et Régionale : la filière la mieux adaptée pour enseigner l’allemand à terme. Ici, la langue germanique est au coeur du programme : analyse de textes, traduction, étude de la civilisation et l’histoire de l’Allemagne... La formation est littéraire et civilisationnelle, centrée autour d’une seule et unique langue et la majorité des cours est dispensée en allemand.

  • La licence LEA ou Langues Etrangères Appliquées : l’étude de deux langues en vue d’une professionnalisation dans les métiers de l’économie et du commerce international. Si les textes allemands sont peu approfondis et la formation à l’enseignement quasi inexistante, les deux-tiers du programme portent néanmoins sur 2 langues étrangères et la filière est propice à un échange universitaire en Allemagne ou Autriche.

A noter que certaines de ces formations peuvent être intégrées en cours de route, via des passerelles (avec d’autres licences, après certains BTS ou une classe prépa…).

Le Master MEEF, la référence pour enseigner l’allemand

Une fois votre licence en poche, il est temps de vous inscrire au Master Métiers de l’Enseignement, de l'Éducation et de la Formation (niveau Bac +5). Celui-ci prépare les étudiants aux métiers de l’enseignement sur 2 ans, toutes disciplines confondues.

Quatre mentions sont proposées, dont une pour devenir professeur des écoles et une pour enseigner au collège et au lycée.

Outre le perfectionnement de la langue, la préparation au concours de recrutement des enseignants et des stages pratiques sont au programme afin de vous préparer au mieux à la profession.

La première année du Master se clôt par le concours de recrutement, généralement le CAPES (voir ci-après) pour devenir professeur d’allemand au collège ou au lycée.

L’obtention de ce concours détermine le déroulé de la deuxième année du Master MEEF :

  • Concours obtenu : vous devenez professeur stagiaire rémunéré et alternez apprentissage théorique et stage “en responsabilité” en milieu scolaire.

  • Echec : vous suivez un “M2 cursus adapté” afin de préparer à nouveau le concours, tout en suivant des stages d’observation.

La titularisation se fait à la fin de la seconde année, après validation du Master et obtention d’un avis favorable du jury académique d’évaluation du stage en responsabilité.

Le CAPES, le sésame pour enseigner l’allemand au collège et au lycée publics

Concours national, le Certificat d’Aptitude au Professorat de l’Enseignement du Second degré (CAPES) est indispensable si vous souhaitez enseigner l’allemand dans le secteur public du second degré.

Trois concours permettent d’obtenir le CAPES :

  • Le concours externe : pour les étudiants inscrits en Master 1 ou 2 et les personnes déjà titulaires d’un Bac +4.

  • Le troisième concours : pour les personnes avec minimum 5 ans d’expérience dans le secteur privé, sans condition de diplôme.

  • Le concours interne : pour certaines personnes qui peuvent justifier de 3 ans d’exercice de service public et détiennent une licence (ou équivalent).

Le plus courant, le concours externe se compose de deux épreuves écrites d’admissibilité et deux épreuves orales d’admission.

Le niveau exigé pour enseigner l’allemand dans le public

Comme dit précédemment, le CAPES est un certificat indispensable pour être titularisé professeur d’allemand au collège ou au lycée dans le public.

En revanche, en fonction des besoins du moment de l'Éducation Nationale, des postes vacataires ou contractuels peuvent être proposés aux titulaires d’un Bac +3 si leur maîtrise de l’allemand le permet.

Le niveau exigé pour enseigner l’allemand dans le privé

Obtenu après un cursus similaire au CAPES, le CAFEP-CAPES est le certificat d’aptitude aux fonctions d’enseignement du privé. Pourtant, comme son cousin du public, il n’est pas toujours indispensable pour enseigner l’allemand dans le privé, bien que très utile.

Certains établissements privés pourront en effet évaluer votre niveau et vous proposer des remplacements ou un poste de suppléant en fonction de leurs besoins. Chaque établissement définit ses propres critères de recrutement, le simple fait d’être de langue maternelle allemande peut parfois suffire...

Quel niveau est nécessaire pour devenir professeur d’allemand particulier ?

En fonction des cours et du niveau de l’élève, certains diplômes ou tests peuvent être demandés au professeur particulier d’allemand.

Mais, dans la majorité des cas, nul besoin d’un CAPES ou d’un CAFEP-CAPES, d’une licence LLCER ou d’un Master MEEF ! S’ils sont toujours utiles, une grande passion et certaines compétences permettent de devenir un excellent professeur particulier :

  • La maîtrise de l’allemand, qu’elle soit votre langue maternelle ou une langue apprise

  • La pédagogie

  • L’adaptabilité (au niveau et profil de votre élève)

  • Le temps.

Si vous réunissez ces quatre qualités, n’hésitez plus et rejoignez-nous !

Autres articles d'Allemand

Introduction à 10 des plus grands auteurs allemands

5 bonnes raisons d’apprendre l’allemand

TestDaF, Goethe-Zertifikat, WiDaF, Goethe-Test PRO… Quel examen d’allemand passer ?