Allemand

Introduction à 10 des plus grands auteurs allemands

Rédigé par Camille V. le 17/01/2019

On connaît peu la littérature allemande. Pourtant elle est riche et variée, récompensée par plusieurs Prix Nobel de littérature, et nous plonge dans le lourd passé de l’Allemagne ou nous embarque dans des envolées romantiques et fantastiques.
Suivez-nous pour cette introduction aux 10 auteurs allemands les plus renommés à travers le monde.

Thomas Mann, le maître de l’allégorie

L’un des plus grands écrivains allemands et même européens du 20ème siècle, Thomas Mann est récompensé en 1929 par le Nobel de littérature. Considéré comme un écrivain moderne, il s’est attelé à décrire dans l’ensemble de son oeuvre les changements du monde et la relation entre les individus et la société dans laquelle ils évoluent, s’inspirant de la philosophie, des sciences humaines ou encore de la politique. Son style est marqué par l’emploi de nombreuses allégories symboliques pour mieux dénoncer la décadence moderne tout en subtilité...

Ses oeuvres phares :

  • La Mort à Venise, 1911

  • La Montagne magique, 1924

  • Le Docteur Faustus, 1947

Günter Grass, Prix Nobel de littérature allemand

Peut-être avez-vous déjà lu ou vu Le Tambour, l’histoire d’un petit garçon accroché à son tambour qui refuse de grandir et observe la montée du nazisme et les faits de l’après-guerre ? On doit ce monument de la littérature allemande à Günter Grass, justement récompensé en 1999 par le Nobel de littérature “pour avoir dépeint le visage oublié de l’Histoire dans des fables d’une gaieté noire”. Car s’il traite de sujets difficiles et interroge la culpabilité et la responsabilité de tout un état, son oeuvre n’en est pas moins baroque et ironique et son écriture truculente. Une lecture incontournable !

Son oeuvre phare :

  • Le Tambour, 1959

Goethe, la littérature allemande romantique par excellence

Si l’allemand est parfois surnommé “la langue de Goethe”, c’est parce que cet écrivain a marqué la littérature allemande à jamais. L’un des premiers auteurs germaniques reconnus, il s’est dès 1773 illustré dans de nombreux genres - poésie, essai, roman, pièce de théâtre… - tout en étant homme d’Etat et politicien. Romantique, Johann Wolfgang von Goethe était surtout philosophe et mêlait avec brio la fiction et de grandes réflexions, parfois métaphysiques.

Ses oeuvres phares :

  • Les Souffrances du jeune Werther, 1774

  • Le Roi des Aulnes, 1782

  • Faust I, 1808, et Faust II, 1832

Edgar Hilsenrath, plongée dans l’humour juif allemand

Né à Leipzig en 1926 de parents juifs, Edgar Hilsenrath est très vite confronté au nazisme. Survivant du ghetto, toute sa vie il tentera de le fuir et de gagner une terre bienveillante. Installé à New York depuis le début des années 50, il commence à écrire tout en enchaînant les petits boulots. Si son style et la crudité de son humour effraient d’abord les éditeurs, il acquiert enfin un succès mérité avec Le Nazi et le Barbier, une délicieuse satire sur les juifs et les SS.

Ses oeuvres phares :

  • Nuit, paru en France en 2012

  • Le Nazi et le Barbier, 1974

  • Fuck America, paru en France en 2010

Hoffmann et ses contes fantastiques

Célébrée par bon nombre de ses contemporains pour son “réalisme fantastique”, l’oeuvre du romantique Ernst Theodor Amadeus Hoffmann a marqué définitivement le paysage de la littérature allemande. Également dessinateur de caricatures, compositeur et juriste, il a inspiré plus d’un artiste à travers le monde, de Gérard de Nerval à Tchaïkovski. Dans ses nombreux contes, Hoffmann manie le fantastique et le grotesque avec brio. Les fantômes, la folie et la mort surgissent tout naturellement dans un univers bourgeois réaliste, non sans une pointe d’humour incisif...

Ses oeuvres phares :

  • Contes fantastiques, 1816-1820

  • Le Chat Murr, 1819-1821

Büchner, ou le théâtre allemand

@jmm / CC BY-NC-ND 2.0 / Flickr

Écrivain et scientifique allemand, Georg Büchner se confronte aux idées des révolutionnaires français lors de ses études à l’Université de médecine de Strasbourg en 1831. A son retour en Allemagne, empreint de nouveaux idéaux révolutionnaires, il fonde deux Sociétés des Droits de l’Homme. Engagé et au plus proche de l’existence humaine, Büchner l’est également dans ses quelques écrits. Woyzeck, sa pièce de théâtre la plus connue, parue après sa mort précoce à l’âge de 23 ans et encore jouée aujourd’hui, raconte l’histoire d’un jeune soldat, victime de la vie qui sombre peu à peu dans la folie.

Ses oeuvres phares :

  • Lenz, 1835

  • Woyzeck, 1837

Bertolt Brecht, entre théâtre et poésie

Auteur dramatique allemand du 20ème siècle, Bertolt Brecht écrit tout au long de sa carrière romans et poèmes, mais fut surtout un grand homme de théâtre. Infirmier mobilisé à la fin de la Première Guerre mondiale, contraint à l’exil en 1933 à l’avènement du nazisme, déchu de la nationalité allemande en 1935, il part vivre en Suède, puis en Finlande avant de s’installer définitivement en Californie. C’est sur la côte Ouest des Etats-Unis qu’il est le plus prolifique, développant une oeuvre théâtrale didactique, invitant les spectateurs à exercer leur regard critique. C’est ce qu’on a appelé la distanciation, style qui inspire encore les dramaturges aujourd’hui.

Ses oeuvres phares :

  • La Noce chez les petits Bourgeois, 1919

  • Tambours dans la Nuit, 1920

  • L’Opéra de quat’sous, 1928

  • Mère Courage et ses Enfants, 1938

Les Frères Grimm, souvenir d’enfance

@ManOnZeppelin / CC BY-NC 2.0 / Flickr

Qui n’a jamais entendu ou lu un conte des Frères Grimm ? D’abord linguistes, ils s’empressèrent de rédiger des ouvrages pédagogiques afin d’aider à l’apprentissage de la langue allemande. Rapidement, ils tentèrent d’intéresser leurs compatriotes à la littérature allemande à travers leurs nombreux contes, Cendrillon, La Belle et la Bête, Hansel et Gretel… D’abord écrits pour un lectorat adulte, ils traitent souvent de la mort, de la cruauté ou de la violence. Les contes que l’on lit aujourd’hui à nos enfants sont donc des versions édulcorées, qui prêtent néanmoins toujours à une double lecture.

Leurs oeuvres phares :

  • Blanche-Neige, 1812

  • Cendrillon, 1812

  • Le petit Chaperon rouge, 1812

  • Hansel et Gretel, 1812

Juli Zeh, la scène contemporaine de la littérature allemande

Figure de proue de la littérature contemporaine allemande, Juli Zeh s’est fait remarquer avec La Fille sans Qualités, roman anxiogène et palpitant inspiré de la fusillade du lycée d’Erfurt en 2002. Elle y suit une adolescente qui sombre peu à peu dans une extrême violence, pour peindre le portrait d’une jeunesse perdue. Un roman fort et puissant qui marque le début d’une oeuvre variée, avec un polar et surtout un roman d’anticipation à la 1984 d’Orwell qui dénonce la tyrannie du bien-être contemporaine et de la perfection supposée.

Ses oeuvres phares :

  • La Fille sans Qualités, 2004

  • Corpus delicti : un Procès, 2010

Stefan Zweig, l’exception autrichienne

@Antoine 49 / CC BY-NC-ND 2.0 / Flickr

S’il n’est pas allemand mais autrichien, né à Vienne, Stefan Zweig manie la langue de Goethe mieux que personne dans son oeuvre pléthorique encore très lue aujourd’hui. Il est d’ailleurs considéré comme l’un des plus grands écrivains de son temps, et particulièrement sur la scène littéraire germanophone. Fortement inspiré de la psychanalyse, il décrit brillamment la psychologie des personnages les plus complexes, leurs interrogations, doutes et sentiments. C’est une oeuvre très sensible et incontournable qu’il a laissée à sa mort en 1942.

Ses oeuvres phares :

  • La Confusion des Sentiments, 1927

  • Vingt-quatre Heures de la Vie d’une Femme, 1927

  • Le Joueur d’Echecs, 1943

Et vous, quel est votre livre ou auteur allemand préféré ?

Ces articles pourraient vous intéresser

5 bonnes raisons d’apprendre l’allemand

Comment devenir professeur d'allemand ?

TestDaF, Goethe-Zertifikat, WiDaF, Goethe-Test PRO… Quel examen d’allemand passer ?