Chinois

Le HSK, le test officiel du chinois mandarin

Rédigé par Margaux C. le 18/08/2020

Equivalent du TOEIC ou du TOEFL en anglais, le HSK pour le mandarin chinois permet d’évaluer le niveau de ses connaissances et de sa maîtrise en tant que langue étrangère. Nous vous donnons tous les informations essentielles à connaître sur la certification HSK.

Qu’est-ce que le HSK ?

Le HSK, pour Hanyu Shuiping Kaoshi, est le test officiel de mandarin chinois langue étrangère. Il est reconnu à l’international, et en Chine, aussi bien par les universités que par les entreprises. Ce test a été conçu en 1984 par le Hanban (le Bureau International de Promotion de la Langue Chinoise). La version actuelle du HSK telle que nous la connaissons date de 2009. Le certificat est délivré par le Ministère chinois de l’Education nationale.

Pourquoi passer le HSK ?

Passer le HSK vous permettra d’accéder à une université en Chine. Il faut généralement un niveau 4 et une note minimum de 180 pour pouvoir s'inscrire au sein d’une université chinois, au niveau de la licence. Disposer du HSK est également nécessaire pour obtenir une bourse du Hanban. Si vous recherchez un emploi en Chine, avoir le HSK et de surcroît un excellent niveau sera un plus évident en tant que candidat. Enfin, le HSK permettra à n’importe quel étudiant de chinois langue étrangère d’évaluer son niveau de compétences.

Quels sont les niveaux du test de mandarin langue étrangère ?

Le HSK se décline en six niveaux différents, allant du débutant à l’expert :

  • HSK 1 : il correspond au niveau débutant et nécessite de connaître 150 caractères. Il faut être capable de les reconnaître les uns des autres et de les traduire. On estime un temps d’étude de 2 à 3 heures par semaine pendant un semestre pour atteindre ce niveau ;

  • HSK 2 : ce niveau débutant avancé requiert de connaître 300 caractères. 2 à 3 heures par semaines d’études pendant 2 semestres sont nécessaires pour maîtriser ce niveau ;

  • HSK 3 : d’un niveau intermédiaire, ce niveau nécessite de maîtriser 600 caractères. 2 à 3 heures d’études par semaine pendant trois semestres seraient indispensables pour accéder à ce niveau ;

  • HSK 4 : 1200 caractères sont à connaître pour valider ce niveau intermédiaire avancé. Une étude de 2 à 4 heures par semaine de mandarin pendant quatre semestres seraient indispensables pour arriver à ce niveau de connaissances ;

  • HSK 5 : il est essentiel de maîtriser 2500 caractères pour atteindre ce niveau avancé. On estime qu’il faut entre 2 et 4 heures par semaines d’études pendant plus de deux ans pour valider ce niveau ;

  • HSK 6 : maîtriser 5000 caractères ou plus est indispensable pour valider ce niveau avancé. Il s’agit du niveau le plus expert. Il se rapproche de la connaissance d’un chinois mandarin natif.

Chacun des niveaux correspond à un test et à une durée spécifiques, qui va de 40 minutes à plus de 2 heures.

Comment se déroule le test ?

Peu importe le niveau que vous passez, le test se divise en deux partie : compréhension orale et compréhension écrite. Pour ce qui est de l’écrit : les niveaux 1 et 2 doivent répondre à une série de questions de compréhension orale et écrite ; les niveaux 3, 4, 5 et 5 comprennent ce même type d’épreuves que les niveaux inférieurs, ainsi qu’une partie d’expression écrite. Concernant la partie orale, tous niveaux confondus, vous aurez à décrire une illustration, répondre à une question posée, lire à haute voix, répéter un mot, etc.

Quand et où passer le HSK ?

En France, il est possible de passer le test HSK deux fois par an : en mai/ juin et en novembre/ décembre. Vous devez absolument passer le test dans un centre d’examen certifié. Pour cela, nous vous invitons à chercher sur internet le centre certifié le plus proche de chez vous. En France, une dizaine de centres sont certifiés pour faire passer le HSK. L’inscription s’effectue en ligne. Attention, ne vous y prenez pas au dernier moment. Les places sont limitées. Les résultats sont généralement envoyés sous 30 jours.

Comment préparer le HSK ?

C’est évident, le HSK se prépare. Pour cela, l’idéal est de vous faire aider par un professeur particulier natif chinois mandarin, qui saura vous offrir un enseignement de qualité, correspondant à vos attentes et qui vous délivrera la meilleure prononciation possible. N’attendez plus, trouvez votre professeur particulier de chinois.

Ces articles pourraient vous intéresser

La langue chinoise en 10 livres

Quelle langue apprendre en chinois : mandarin ou cantonais ?

Tous les plus grands écrivains de la littérature chinoise

5 bonnes raisons d’apprendre le chinois