Espagnol

Quels diplômes obtenir pour être professeur d’espagnol ?

Rédigé par Marine H. le 18/08/2020

Le Capes est le diplôme indispensable pour exercer le métier de professeur d’espagnol. Il n’y a pas de formation imposée pour pouvoir y concourir mais certains licences et masters paraissent parfaitement adaptés pour être prêt le jours du concours. Licence LLCE, Master MEEF, Capes, CAPLP, CAFEP, agrégation … on vous explique tout.

L'espagnol est la seconde langue la plus apprise à l’école en France, après l’anglais. Et la demande est en constante évolution. Enseigner l’espagnol, c’est bien plus qu’un simple métier ! Les professeurs d‘espagnol sont souvent des personnes qui ont pour vocation l’enseignement non seulement d’une langue, mais aussi de toute une culture : la culture hispanophone.

Quel est le cursus scolaire adapté ?

Il se trouve que pour devenir professeur de langues étrangères en France, en l'occurrence d’espagnol, il n’y a pas d’études particulières à suivre. L’étudiant peut suivre le cursus scolaire qui lui plaît, mais il doit obligatoirement être en possession du Capes pour pouvoir enseigner l'espagnol. Ce fameux sésame est un concours auquel on peut s’inscrire après un bac+4. Puis, on peut enseigner après un bac+5.

S’il n’existe pas de cursus obligatoire, il y a néanmoins un parcours pendant le cycle secondaire (au collège et au lycée) et dans le supérieur parfaitement adapté pour les futurs professeurs d'espagnol.

L’apprentissage de l’espagnol au collège

C’est au collège que l’on démarre l'apprentissage d’une seconde langue vivante. La majorité des collèges demandent de choisir l’anglais ainsi qu’une autre langue (le plus souvent l’espagnol ou l‘allemand). La langue de Cervantès est sans aucun doute la plus choisies par les élèves, à l’exception des collèges proches des frontières allemandes et suisses. Puis, les élèves sélectionnent dès la 5ème une langue comme LV1 (Langue Vivante n°1), puis une LV2. Le collège est souvent aussi le moment où l’on découvre la culture hispanique, notamment grâce à l’organisation des voyages scolaires.

L’apprentissage de l’espagnol au lycée

Au lycée, l’élève a aussi le choix de sa LV1. Si vous vous destinez à une carrière dans les pays hispanophones ou bien à l'enseignement de la langue espagnole, il paraît alors évident de conserver celle-ci comme LV1. Il est important de choisir la bonne langue, surtout si vous voulez exercer le métier de professeur d’espagnol, car dès la fin du lycée, les niveaux attendus entre la LV1 et la LV2 ne sont plus les mêmes. En effet, à la fin du cycle secondaire, en terminale, vous devriez atteindre le niveau C1 - “utilisateur autonome” pour votre LV1.

Il est aussi possible de souscrire à l’option “Section Européenne” en espagnol, ce qui apporte un avantage certain aux élèves souhaitant se diriger dans ce cursus.

Le Bachibac, contraction du “baccalauréat” français et du “bachillerato” le baccalauréat espagnol, permet d’intégrer des écoles bilingues. Pour obtenir son bachibac, il faut obtenir son baccalauréat français, et obtenir au moins 10/20 aux épreuves écrites et orales de littérature espagnole et d’histoire-géographie où les cours sont enseignés en espagnol.

L’apprentissage de l’espagnol en étude supérieures

Les licences en langue disponibles

Licence Langues, Littératures et Civilisations Etrangères (LLCE) ou Licence LEA : licence Langues étrangères appliquées, il existe différentes formations en langue pour devenir professeur d’espagnol.

La licence LLCE permet de se focaliser sur l’apprentissage de l’Histoire et la culture pour une seule langue, contrairement à la licence LEA qui permet l’apprentissage de deux langues au même niveau. Elle permet également d’intégrer une nouvelle dimension à l’apprentissage de la langue, à savoir le marketing ou le tourisme. La licence LLCE permet de se concentrer sur une seule langue et d’accéder au métier de professeur d’espagnol, ce qui lui vaut le surnom “la voie royale”.

Master 1 MEEF pour allier enseignement et langue

Le master MEEF ne forme pas spécialement à l’apprentissage de la langue, mais plutôt au métier d’enseignant. Lors de cette première année de master, les futurs enseignants auront des sensibilisations à différents sujets qui leur permettront de devenir de bons professeurs. Les cours sont regroupés par pôles : des enseignements théoriques spécifiques, des thèmes communs à tous structurés autour des valeurs de la République et des stages. La seconde année du master se fait en alternance, pour une immersion totale.

Approfondir ses connaissances à travers les voyages

Profitez de vos années étudiantes pour découvrir la culture hispanique, notamment celle de l’Espagne, pays frontalier de la France où est il facile de voyager. Cela permet de s’imprégner de la culture et de l’accent local. Puis, lorsque vous en avez l’occasion, voyagez en Amérique latine. Les hispanophones ont pour réputation d’être extrêmement chaleureux, tout comme leur mode de vie. Enseigner l'espagnol c’est aussi partager une culture et montrer l’évolution de cette langue à travers ses dialectes.

Profitez des études supérieures pour effectuer un semestre à l’étranger. Le programme Erasmus est de plus en plus courant et intégré au sein des programmes scolaires. Si votre université vous le permet, n’hésitez pas à sauter le pas ! Quittez la France pour un pays hispanophone : Espagne, Argentine, Chili, Bolivie … Vous avez le choix.

C’est aussi un bon moyen pour commencer à donner des cours et constater si le métier d’enseignant est fait pour vous. Donnez des cours de soutien scolaire à des hispanophones natifs. Dans beaucoup de pays, les familles n’ont pas les moyens d’offrir à leur enfant un accompagnement scolaire. Donnez des cours de maths en espagnol par exemple, c’est un très bon entraînement !

Le Capes, le CAPLP, le CAFEP, l’agrégation : à chacun son concours

Si aucun cursus scolaire n’est obligatoire pour accéder au concours Capes, celui-ci est lui réclamé pour exercer la profession de professeur d’espagnol.

Le Capes : Certificat d'Aptitude au Professorat de l'Enseignement du Second degré.

C’est le concours qui permet aux professeurs d’enseigner dans le secondaire, c’est dire au collège et au lycée (général, technologique et professionnel). Ce concours est composé de deux parties, la première concerne la compréhension et l’expression écrite, la seconde sur l’oral. Le but est de montrer qu’en plus d’avoir une connaissance parfaite de la langue, le professeur en devenir maîtrise parfaitement la culture des pays hispaniques : l’Histoire, les populations, l'Histoire de l’Arts, etc, et qu’il est capable de proposer un projet pédagogique en rapport avec les programmes scolaires.

Pour se présenter au Capes, vous devez être en possession d’un Master I, alors que pour exercer le métier de professeur d’espagnol, vous devez obtenir votre master II. Voici les personnes exemptées de ce dispositif :

  • les personnes ayant eu plus de trois enfants

  • les sportifs de haut niveau

  • les personnes travaillant déjà au sein du service public dans une équipe d’enseignant ou de personnel de l’éducation

  • pour les personnes ayant été maître contractuel d'un établissement d'enseignement privé sous contrat

A savoir, il existe 3 concours Capes :

  • Capes interne : concerne toutes les personnes ayant travailler comme fonctionnaire, et étant en possession d’une licence ou d’un équivalent bac+3;

  • Capes externe : concerne toutes les personnes qui passent le concours à la fin de leurs études;

  • Le troisième concours : concerne toutes les personnes pouvant justifier d’une expérience d’au moins cinq ans le cadre d'un contrat de droit privé. Pour ce concours il n’y a pas de diplôme pré-requis;

Le Caplp : Concours d'Accès au corps des Professeurs de Lycée Professionnel

Les places au Capes sont très limitées par rapport au nombre de personnes qui passent le concours. Il existe donc un concours, appelé le Caplp. Celui-ci donne accès à l’enseignement de l’espagnol aux élèves de lycées professionnels. Dans ce cas, il faut savoir adapter ses cours à des élèves qui souhaitent entrer rapidement dans la vie active et qui ont parfois du mal avec le système scolaire français. Il faut donc trouver des solutions innovantes pour intéresser les élèves et prouver que l’espagnol est un atout pour leur carrière professionnelle.

Le Cafep : Certificat d'Aptitude au Professorat de l'Enseignement Privé

Si vous passé le concours Cafep, vous ne pourrez enseigner que dans les collèges et les lycées privés. Les personnes concourant au Cafep, passent en fait le même concours que le Capes externes : les épreuves et les jurys sont les mêmes.

L’agrégation

L’agrégation est un concours, comme le Capes. Ce dernier permet d’enseigner l’espagnol non seulement dans le secondaire (collège et lycée) mais aussi à l'université. Ce concours est réputé pour être plus complexe que le Capes, mais le salaire est aussi plus élevé pour les professeurs ayant réussi le concours de l’agrégation.

Le DELE de l’institut Cervantès, un atout majeur pour se démarquer

Beaucoup de personnes, passionnées par la langue espagnole, décident de passer le diplôme DELE attribuée par l’Institut Cervantes au nom du Ministère espagnol de l´Éducation et de la Formation Professionnelle. Ce diplôme, reconnu à l’international, est un atout majeur pour valoriser votre niveau en espagnol et vos connaissances de la culture de la langue.

Être professeur particulier

Pour être professeur particulier, il n’y a aucun prérequis obligatoire. En revanche, il paraît évidemment qu’il faut un certain niveau, de manière à pouvoir aider votre élève à évoluer. Peu importe votre niveau, il faut toujours que votre niveau soit supérieur à celui de votre élève. Pour cela, choisissez la cible d’élèves adaptée. Les élèves ont besoin d’être rassurés quant à votre niveau d’espagnol. Pour cela n’hésitez pas à parler de vos expériences professionnelles dans les pays hispaniques.

Si vous avez déjà vécu en Espagne, ou en Amérique latine, mettez-le en avant. Si vous avez travaillé à l’étranger ou pour des marchés étrangers, soulignez ces points. Quel que soit vos expériences personnelles ou professionnelles, il faut les valoriser. Vos élèves doivent avoir confiance en vous et croire que vous possédez des connaissances solides sur cette langue. Que vous désirez devenir un enseignant au collège, au lycée ou à l'université, ou bien que vous souhaitiez simplement partager vos connaissances et votre passion pour l’espagnol, vous pouvez devenir professeur particulier rapidement et simplement. Inscrivez-vous dès maintenant comme professeur particulier, c’est gratuit et vous trouvez des élèves près de chez vous.

Autres articles d'Espagnol

Tester son niveau d’espagnol avec le DELE

10 chefs d’oeuvre de la littérature espagnole

Les différences entre l’espagnol d’Amérique et d’Espagne

Les origines de la langue espagnole