Espagnol

Cinq nouvelles expressions mexicaines à savoir absolument

Rédigé par Marine H. le 03/02/2021

Le Mexique est un territoire folklorique, particularité qui se retrouve dans chaque expression mexicaine connue. Sauf que voilà, il est parfois difficile d’en saisir le véritable sens puisqu’une fois traduite dans la langue de Molière, ces expressions deviennent déroutantes. Dans cet article, chaque expression mexicaine vous sera expliquée pour que vous puissiez les utiliser à bon escient.

Besoin d'un cours particulier ?

Sommaire

Les traductions littérales des expressions mexicaines sont parfois étranges. Intégrées dans un contexte, elles prennent pourtant tout leur sens. Nous avons donc sélectionné cinq expressions qui enrichissent souvent les échanges mexicains avec à chaque fois un exemple d’utilisation.

1/Ya nos cayó el chahuistle

Cette expression mexicaine signifie littéralement que le chahuistle (un type de champignon) qui attaque le maïs nous tombe dessus. Il y a de quoi y perdre son latin ou plutôt son espagnol quoique au fond, il y a une explication plausible. La culture du maïs a grandement contribué au développement économique de la communauté préhispanique. Le souci c’est que les plants étaient souvent attaqués par le chahuistle. S’il est invisible à l'œil nu, ce champignon laisse des traces blanches facilement reconnaissables. Le phénomène a inspiré cette expression mexicaine connue dont le véritable sens est “pris en flagrant délit”. Plus globalement, elle s’utilise pour signifier que l’on est dans une position délicate et que l’on va droit vers les problèmes.

Exemple d'utilisation : “El jefe sabe que las cifras son falsas. ¡Ya nos cayó el chahuistle!” (Le patron sait que les chiffres sont faux, nous sommes pris en flagrant délit !)

2/Está padre

Vos notions de mexicain vous ont permis d’identifier le mot “padre” qui se traduit par père. Bravo, vous avez bien retenu vos leçons de vocabulaire. Mauvaise nouvelle : l’expression “Está padre” n’a absolument rien à avoir avec le padre au sens littéral du terme. Elle est utilisée dans un langage familier pour dire qu’un objet ou une situation est géniale. C’est donc l’équivalent de cool.

Exemple d'utilisation : “Su chaqueta está padre.” (Ton blouson est génial.)

3/Desde Luego

Si l’on procède à une traduction mot-à-mot, on pourrait comprendre cette expression comme “dès lors”. Encore une fois, la traduction littérale n’est pas fidèle à la véritable signification de l’expression qui n’a aucun rapport avec la notion de temps. Rassurez-vous, ce n’est pas parce que vous vous êtes complètement trompé de sens que vous êtes mauvais dans la version mexicaine de l’espagnol. Comme on l’a déjà dit, c’est une langue très colorée qui réserve bien des surprises ! Pour en revenir à cette expression mexicaine connue, elle est utilisée pour mettre l’emphase sur un élément ou pour donner une confirmation. “Bien sûr”, “tout à fait” ou “évidemment” sont donc les correspondances françaises qui s’en rapprochent le plus, ce qui dépendra du contexte.

Exemple d’utilisation : “¿Te gusta la playa ? - ¡Desde luego!” (Tu aimes la plage ? - Bien sûr !)

4/A la verga

Le mot “verga” est surtout utilisé dans le vocabulaire argotique et comme vous vous en doutez certainement, il fait généralement référence au pénis. Pourtant, l’expression “A la verga” n’a absolument aucun rapport avec les organes masculins. Si elle fait partie du registre familier, elle n’est pas nécessairement vulgaire. Il suffit juste de bien savoir la placer dans une discussion pour épater la galerie avec vos connaissances linguistiques. Ainsi, l’expression est idéalement utilisée sous une forme exclamative. Elle sert alors à exprimer la surprise. Selon le contexte, elle peut aussi mettre l’emphase sur la colère ou faire comprendre à votre interlocuteur que vous êtes particulièrement excité. Pour faire plus simple, “A la verga” souligne la force d’une émotion.

Exemple d’utilisation : “¡A la verga! ¡Gané la lotería!” (Oh mon Dieu ! J’ai gagné à la loterie !)

5/No hay pedo

Nous voici face à une autre bizarrerie mexicaine sachant que "pedo'' se traduit par pet. Effectivement, on s’imagine mal intégrer l’expression “il n’y a pas de pet” dans une discussion en français. Cela n’aurait aucun sens, n’est-ce pas ? Il faut donc savoir que cette expression mexicaine ne fait absolument pas référence aux flatulences. Elle signifie plutôt que tout va bien. Vous pouvez donc l’utiliser pour rassurer votre interlocuteur en lui faisant comprendre que tout est sous contrôle, qu’il n’y a absolument pas de problème. Elle s’oppose à l’expression française “il y a de l’eau dans le gaz” qui annonce une dispute.

Exemple d’utilisation : “No hay pedo, lo cuido.” (Pas de souci, je m’en charge.)

Vous souhaitez connaître beaucoup plus d’expressions utilisées au Mexique histoire de mieux vous familiariser avec cette variante haute en couleurs de l’espagnol ? No hay pedo, grâce à Kelprof, vous aurez tout ce qu’il faut pour maîtriser cette magnifique langue étrangère. L’option cours particulier está padre : vous évoluez à votre rythme. N’attendez plus pour trouver un professeur particulier d’espagnol proche de chez vous !

Ces autres articles d'Espagnol peuvent vous intéresser

Classement des musiques incontournables en langue espagnole

Classement des poètes mexicains les plus connus

Les poètes espagnols les plus connus

Top 5 des expressions espagnoles les plus célèbres