Italien

La langue italienne en 10 films

Rédigé par Margaux C. le 22/02/2019

La Grande Bellezza, Mariage à l’italienne, La Terrasse, Affreux, sales et méchants, Parfum de femme, Amarcord, L’Argent de la Vieille… La liste est bien trop longue pour citer tous les chefs-d’oeuvres du cinéma italien. L’Italie compte un nombre infini de réalisateurs talentueux. Pour vous aider à allier l’utile à l’agréable, nous avons sélectionné 10 films 100% Italia à regarder en VO, évidemment. Amore, passione è umorismo (amour, passion et humour): vous allez être servis !

La Strada de Federico Fellini

Zampano, un rustre forain ambulant, achète à une mère misérable la gentille Gelsomina, une fille lunaire. Commence alors un voyage sur les routes de ces deux personnages que tout oppose… Réalisé en 1954, le film met en scène Anthony Quinn et Giulietta Masina, l’épouse de Fellini.

Les Monstres (I Mostri) de Dino Risi

Chef d’oeuvre de l’humour noir italien, le film présente 19 sketchs courts sur les petites monstruosités, mesquineries et autres sournoiseries du genre humain. Sorti en 1963, Les Monstres met en scène Vittorio Gassman et Ugo Tognazzi. Sur le même principe, Dino Risi réalise en 1977 Les Nouveaux Monstres (I nuovi mostri), tout aussi délicieux !

La Dolce Vita de Federico Fellini

Marcello Rubini, chroniqueur people, travaille à Rome à la recherche d’histoires croustillantes à se mettre sans la dent. Le journaliste cherche aussi accessoirement l’amour… Et cela tombe bien : Sylvia, une grande star hollywoodienne, vient d’arriver dans la capitale. Sorti en 1960, le film met en scène Marcello Mastroianni et Anita Ekberg.

La Vie est Belle (La Vita è Bella) de Roberto Benigni

En 1944, Guido Orefice, un juif italien plein de vie, et sa femme Dora ont un fils, Josué. Mais les lois raciales sont entrées en vigueur. La famille est déportée. Par amour, Guido décide de faire croire à son fils que le camp de concentration n’est qu’un jeu… Le film est sorti en 1998. Roberto Benigni y interprète le rôle de Guido.

Divorce à l’italienne (Divorzio all’Italiana) de Pietro Germi

En Sicile, le baron Ferdinando Cefalù veut se remarier avec la jeune Angela dont il est fou d’amour. Le divorce étant alors illégal en Italie, le noble n’a qu’une seule solution: pousser sa femme à l’adultère, ou pire, la tuer ! Cette comédie sortie en 1961 met en scène Marcello Mastroianni.

Gomorra de Matteo Garrone

Tiré de l’ouvrage éponyme de Roberto Saviano, le film nous plonge au coeur de la Camorra, le crime organisé napolitain, qui ronge Naples et la Campanie. On assiste à quelques jours de la vie des six habitants de ce monde impitoyable… Le film est sorti en 2008.

Journal intime (Caro diario) de Nanni Moretti

Film semi autobiographique, Journal intime met en scène un Nanni Moretti, passionné, drôle et hypocondriaque, que l’on suit en Vespa à Rome, sur les îles Éoliennes puis dans le cabinet de plusieurs médecins. Le film est sorti en 1993.

Il Divo de Paolo Sorrentino

Ce film retrace la vie politique de Giulio Andreotti, Président du Conseil et personnalité influente de la Démocratie chrétienne, en fonction de 1992 jusqu’à son procès pour accusation de complicité dans des affaires mafieuses. Sorti en 2008, le film met en scène Toni Servillo.

Sapore di Mare de Carlo Vanzina

Eté 1964. Un groupe de jeunes venu de différentes parties du pays se retrouve comme chaque année, sur la plage de Versilia, en Toscane le temps des vacances. Une comédie qui nous plonge dans la Dolce Vita, à l’italienne ! Sorti en 1983, le film met scène Jerry Calà, Christian De Sica et Isabella Ferrari.

Il Principe Abusivo de Alessandro Siani

Letizia, princesse maniérée italienne, est insatisfaite car elle n’arrive pas à capter l’attention du grand public ni des médias. Son père prend une décision: lui faire épouser, Antonio De Biase, un Napolitain pur souche pas très malin qui vit de petites magouilles. Sorti en 2013, le film met notamment en scène Alessandro Siani et Christian De Sica.

Et vous, quel est votre film italien préféré ?

Ces articles pourraient vous intéresser

La langue italienne en 10 livres

5 bonnes raisons d’apprendre l’italien