Italien

Les 10 écrivains italiens à connaître

Rédigé par Margaux C. le 17/08/2020

Découvrir la littérature italienne, c’est connaître 10 noms d’écrivains italiens. Eco, de Luca, Pasolini, Camilleri, etc., auteurs emblématiques, vous devez les connaître pour mieux comprendre la culture de l’Italie.

Besoin d'un cours particulier ?

Sommaire

1/ Dino Buzzati, le Kafka italien

Écrivain du XXe siècle, Dino Buzzati est connu pour ses récits très réalistes dépeignant la vie quotidienne d’un oeil insolite, voire fantastique. En parallèle de son métier d’écrivain, Dino Buzzati a été journaliste toute sa vie pour le journal milanais Corriere della Sera. C’est en 1940 que Dino Buzzati acquiert ses lettres de noblesse en publiant Le Désert des Tartares. L’oeuvre de cet écrivain italien a souvent été comparée à celles de Kafka, Jean-Paul Sartre et Albert Camus : toutes ces oeuvres littéraires mettent très souvent en scène l’impuissance des Hommes face à un monde labyrinthique, le tout empreint de dérision et d’ironie.

Ses oeuvres phares :

  • Le Désert des Tartares, 1940

  • Un amour, 1963

  • Le K, 1966

2/ Umberto Eco, le spécialiste de la sémiologie

Universitaire spécialisé dans la sémiotique, c’est-à-dire l’étude des signes et de leur signification, la communication de masse, la linguistique, la philosophie et l’esthétique au Moyen-Âge, Umberto Eco est un écrivain italien connu pour ses oeuvres romanesques. C’est en publiant son premier roman, Le Nom de la rose, en 1980 que l’auteur connu un succès qui dépassent les frontières italiennes. Plusieurs millions d’exemplaires sont vendus de ce “policier médiéval”. Le livre est traduit en plus de quarante langues. Il sera même adapté au cinéma en 1986. Sean Connery y joue le rôle principal. Le film est récompensé en 1987 par le César du meilleur film étranger. En 2015, Umberto Eco reçoit le prix Alphonse-Allais pour l’ensemble de son oeuvre.

Ses oeuvres phares :

  • Le Nom de la rose, 1980

  • Le Pendule de Foucault, 1988

  • Baudolino, 2002

  • Numéro zéro, 2005

3/ Italo Calvino et ses fables pleines d’humour

Écrivain italien du XXe siècle, Italo Calvino est connu pour ses oeuvres fabulistes, fantastiques et pleines d’humour. Durant la seconde guerre mondiale, Italo Calvino rejoint les brigades Garibaldi puis s’inscrit au Parti communiste italien. Etudiant les lettres, il rencontre à cette époque l’écrivain Cesare Pavese qui l’encourage à écrire. C’est avec sa trilogie Nos ancêtres parue en 1952 (Le Vicomte pourfendu ; Le Baron perché ; Le Chevalier inexistant) que Italo Calvino rencontre le succès. En 1956, la Hongrie est envahie par les troupes soviétiques. Il s’éloigne alors du parti communiste puis de la politique même. En 1967, Italo Calvino part vivre à Paris. Il devient alors membre de l’OuLiPo, groupe littéraire surréaliste. L’écrivain italien succombe en 1985 à une hémorragie cérébrale ; il préparait alors son ouvrage les Le!ons américaines, pour l'université de Harvard.

Ses oeuvres phares :

  • Le Vicomte pourfendu, 1952

  • Le Baron perché, 1957

  • Le Chevalier inexistant, 1959

  • Les Villes invisibles, 1972

4/ Primo Levi, la figure de la lutte contre le fascisme

Ecrivain et chimiste juif italien, Primo Levi est connu pour son ouvrage poignant, Si c’est un homme, dans lequel il revient sur son emprisonnement au sein du camp de concentration et d’extermination d’Auschwitz-Monowitz de 1944 jusqu’à la libération du camp par l’Armée rouge le 27 janvier 1945. Le jeune homme a alors 25 ans. Auxiliaire du camp principal d’Auschwitz, ce camp avait pour mission d’assurer de la main-d’oeuvre au chantier de construction d’une usine de caoutchouc de synthèse. Sur les 650 Juifs italiens qui ont été envoyés dans ce camp en même temps que Primo Levi, seuls une vingtaine survivront. Quand il sort du camp, Primo Levi a 26 ans et une vie à reconstruire. Cette expérience marquera à jamais sa vie d’homme et sa carrière d’écrivain.

Ses oeuvres phares :

  • Si c’est un homme, 1988

5/ Alberto Moravia, l’analyste des rapports amoureux

Né à Rome, très tôt, Alberto Moravia est atteint par une tuberculose osseuse. Elle le contraint à arrêter ses études, l’immobilise pendant huit ans. Il passe deux ans dans des sanatoriums. Pour s’occuper, le jeune homme se plonge dans la lecture. A 18 ans, il écrit son premier roman depuis un sanatorium, Les Indifférents, qui décrit de manière cinglante la bourgeoisie de Rome. Le succès est au rendez-vous et ne déclinera jamais. Dans ses oeuvres, l’auteur étudie avec détails les rapports et les dynamiques amoureuses sous l’angle de la psychologie des hommes et des femmes. Toute sa vie, Alberto Moravia a farouchement lutté contre le fascisme. Il fut l’époux d’écrivaine italienne Elsa Morante puis partagea sa vie avec la romancière florentine Dacia Maraini.

Ses oeuvres phares :

  • Les Indifférents, 1929

  • L’Amour conjugal, 1949

  • Le Mépris, 1954

  • L’Ennui, 1960

  • La Femme-léopard, 1991

6/ Erri de Luca, l’écrivain engagé

Journaliste et écrivain italien contemporain, Erri de Luca est un auteur engagé. Né dans le quartier populaire napolitain de Montedidio, il est issu d’une famille bourgeoise désargentée. Naples est la ville qu’il mettra d’ailleurs en scène dans chacun de ses romans : “mes romans se ressemblent parce que le personnage principal en est la ville de Naples. Tous les autres protagonistes sont des fourmis, installées sur les pentes du volcan.” Très jeune, Erri de Luca s’engage en politique. A 16 ans, il rejoint le parti communiste puis anarchiste. Ouvrier, il décide de participer à certaines missions humanitaires : pendant la guerre de Bosnie-Herzégovine notamment, il conduit un camion humanitaire destiné à la population bosniaque. En 2002, il reçoit le prix Femina étranger pour Montedidio et en 2013, le Prix européen de littérature et le Prix Ulysse pour l’ensemble de son oeuvre.

Ses oeuvres phares :

  • Trois chevaux, 2001

  • Montedidio, 2002

  • Le Contraire de un, 2003

  • Le Tort du soldat, 2014

7/ Pier Paolo Pasolini, l’artiste controversé

Réalisateur, poète, scénariste, journaliste et écrivain, Pier Paolo Pasolini n’est plus à présenter. Cet artiste est réputé pour sa critique envers la bourgeoisie et la société de consommation italienne émergente dans les années 70. Rebelle et indépendant, il dénonce également ce qu’il appelle la dégradation culturelle et spirituelle de son pays. Ses multiples prises de position, parfois paradoxales et inclassables, concernant la religion, mai 68 ou encore le communisme, l’ont rendu autant acclamé que détesté. Ses admirateurs le comparent largement à Rimbaud pour la finesse de ses écrits. Pier Paolo Pasolini a été retrouvé mort assassiné en 1975 sur une plage d’Ostie, près de Rome. Son compagnon et acteur fétiche était le comédien italien Ninetto Davoli.

Ses oeuvres phares :

  • Les Ragazzi, 1958

  • Le Rêve d’une chose, 1965

  • Actes impurs, 1983

  • Pétrole, 2006

8/ Andrea Camilleri, l’enquête policière à la sicilienne

C’est surtout pour le personnage du commissaire Montalbano qu’est connu Andrea Camilleri, scénariste et écrivain italien. Avec plus de cent romans à son actif, traduits en trente langues, et vendus à plus de 25 millions d’exemplaires rien qu’en Italie, il a publié son premier roman, Le Cours des choses, à l’âge de 57 ans, après une carrière de scénariste et metteur en scène pour le théâtre, la télévision et la radio. L’intrigue de ses romans, qui sont des enquêtes policières, se déroulent très souvent en Sicile, son île natale.

Ses oeuvres phares :

  • La Forme de l’eau, 1994

  • Le Voleur de goûter, 1996

  • Chien de faïence, 1996

  • La Voix du violon, 1997

9. Elsa Morante, une femme écrivaine dans un monde d’hommes

13 ans, c’est l’âge auquel Elsa Morante publie ses premiers récits dans divers journaux pour enfants. A 18 ans, la jeune femme décide d’arrêter ses études pour se consacrer entièrement à l’écriture. Épouse de Alberto Moravia de 1941 à 1962, Elsa Morante a écrit des romans, nouvelles, poèmes et essais. Son oeuvre littéraire et riche et extrêmement diversifiée. Après dix ans d’absence, Elsa Morante publie en 1974 La Storia, un long roman qui va susciter la polémique et devenir un succès mondial. Le roman sera adapté à la télévision en Italie en 1986 par Luigi Comencini.

Ses oeuvres phares :

  • Mensonge et sortilège, 1948

  • L’île d’Arturo, 1957

  • La Storia, 1974

  • Aracoeli, 1982

10/ Roberto Saviano, le journaliste engagé

S’il est plus journaliste que romancier, difficile de ne pas évoquer le travail de Roberto Saviano lorsque l’on évoque les auteurs les plus impactants d’Italie. Né à Naples, il est connu pour son enquête choc sur le milieu mafia, qui gangrène tous les secteurs socio-politico-économiques d’Italie. C’est plus particulièrement l’organisation mafieuse de la région de Naples qui est disséqué de manière détaillée dans son ouvrage Gomorra. Une enquête de fond, comme rarement il en a été réalisée, qui lui vaut encore de vivre avec une garde rapprochée au quotidien. Par son courage et sa pugnacité, Roberto Saviano est aujourd’hui hissé au rang de héros national par de nombreux Italiens. Roberto Saviano continue de collaborer avec les média L’Espresso et La Repubblica en tant que journaliste.

Ses oeuvres phares :

  • Gomorra. Dans l’empire de la Camorra, 2007

  • La Beauté et l’Enfer, 2010

  • Extra pure : Voyage dans l’économie de la cocaïne, 2014

Pour être capable de lire dans leur version originale ces chefs-d’oeuvre de la littérature et du journalisme, il est indispensable de bien s’entourer d’un prof d’italien natif. Au bout de quelques cours d’italien, en ayant acquis la base grammaticale, vous serez capable de lire un texte simple. Au fil du temps, vous aurez assimilé assez de mots de vocabulaire pour comprendre par vous-mêmes toutes les nuances et les subtilités de la langue italienne. Trouvez sans attendre votre professeur particulier d’italien.

Ces autres articles d'Italien peuvent vous intéresser

Top 3 des poètes italiens les plus connus

Top 5 des expressions italiennes à connaître

Les test officiels de langue en italien : CELI et CILS

La langue italienne en 10 livres