Japonais

5 bonnes raisons d’apprendre le japonais

Rédigé par Margaux C. le 04/12/2018

Vous envisagez de partir au Japon pour un stage ou un emploi, et vous ne souhaitez pas rester enfermé dans votre hôtel comme Bill Murray et Scarlett Johansson, qui ne parlent pas un mot de japonais, dans le film Lost in Translation? Ou bien, vous cherchez simplement une nouvelle langue à étudier? Découvrez en 5 points pourquoi vous devez absolument apprendre le japonais !

1. Parce que c’est atout considérable sur un CV

Plus que la place de 13ème langue la plus parlée au monde, c’est surtout la situation économique du Japon qui est à retenir. Avec un PIB de 5 milliards de dollars, le pays des samouraïs se place en 3ème position mondiale en terme d’économie juste derrière les Etats-Unis et la Chine. Autant dire qu’au Japon, les opportunités professionnelles et les grands groupes nippons, reconnus à l’international, sont nombreux. Parmi ces entreprises, on compte Sony, Toshiba, Casio, Canon, Honda ou encore Toyota. Et au Japon, le taux de chômage est de 2,4% contre 9,7% en France en janvier 2018, soit quatre fois moins important, un critère essentiel en cette période de crise. Enfin, si vous restez en France, parler japonais fera également la différence parmi tous les autres CV pour décrocher un emploi. Et si vous parlez aussi anglais, alors là, c’est le jackpot !

2. Pour pouvoir lire les manga en VO

Vous étiez féru de manga lorsque vous étiez plus jeune? Sachez que si des milliers d’ouvrages sont publiés chaque année au Japon, seule une infime partie arrive jusqu’en France. Alors, imaginez un peu le nombre de nouveaux manga que vous pourriez découvrir… En apprenant les bases du japonais, vous serez rapidement capable de lire ces BD dans leur langue originale, d’autant plus que très souvent, les bulles sont faciles à lire et à décrypter par un non japonophone. Pour information, selon la maison d’édition spécialisée, Glénat, entre 2000 et 2005, la croissance des ventes de manga en France a explosé de 150%. Un chiffre impressionnant. Et au Japon, 38,1% des livres qui sont produits sont des manga. Alors, ça serait dommage de continuer à s’en priver, non ?

3. Parce le japonais est en réalité plus simple que le français

Saviez-vous qu’en japonais, il n’existe pas de genre féminin ni masculin, pas de nombre singulier ni pluriel, pas d’articles entre les mots tels que « le », « la », « les », « des » ? De plus, contrairement au chinois ou à l’arabe notamment, la prononciation du japonais est facile pour nous, Français puisque nous utilisons déjà les mêmes sons que les Japonais. Dans cette nouvelle langue, la principale difficulté résidera dans l’apprentissage de l’écriture. Pour écrire, les nippons utilisent trois types de signes: les hiragana, les katakana et les kanji. Le système d’écriture syllabique, les hiragana et les katakana, sont assez faciles à mémoriser, à écrire et à lire par nous, les Occidentaux, contrairement aux kanji, ces idéogrammes importés de Chine en 400 avant notre ère. Sans compter qu’un même kanji peut avoir plusieurs significations en fonction de la manière dont il est prononcé. Autant dire, qu’il faut bien s’accrocher pour assimiler les 6000 kanji existants. Mais heureusement, grâce aux hiragana et aux katakana, vous pourrez très rapidement commencer à lire en japonais.

4. Pour explorer le Japon « de l’intérieur »

Vous rêvez de déambuler dans l’une des capitales les plus dingues du monde, Tokyo ou de flâner avec les geisha du quartier Gion à Kyoto? Vous souhaitez gravir le mont Fuji, vous émerveiller devant les cerisiers en fleurs ou encore partir nourrir les daims du parc de Nara? Chaque année, près de 29 millions de touristes étrangers visitent le pays du Soleil Levant. Et en même temps, il y a de quoi faire. Entre la mer, la montagne, les forêts, les lacs et les temples, vous ne saurez plus où donner de la tête. D’autant plus que le Japon est un archipel composé de plus de 6852 îles! Alors, pour profiter au mieux de cette destination fascinante, nous vous recommandons fortement d’apprendre ne serait-ce que quelques mots de japonais. Pourquoi ? Car très peu de Japonais parlent anglais - et encore moins, le français -. En ayant une base en japonais, vous pourrez sortir des sentiers battus lors de votre séjour. Vous pourrez tester des restaurants 100% nippons, déchiffrer les menus, demander votre chemin dans la rue, prendre le bus public et savoir où vous arrêter... Bref, vous gagnerez un temps précieux et vous ferez des rencontres passionnantes !

5. Pour découvrir une nouvelle culture

Les films de yakuza, de samouraï, les chefs d’oeuvre de Hayao Miyazaki ou de Takeshi Kitano, les théâtres kabuki et nô, les compétitions de sumo, de judo ou d’aïkido, l’art du jardin zen… Millénaire, la culture japonaise est extrêmement riche et fascinante. Alors, quoi de mieux que de la découvrir dans sa langue originelle? N’oublions pas non plus la gastronomie japonaise. En effet, si les sushi, les maki et autres sashimi cartonnent depuis plusieurs années en France, le Japon recèle d’autres mets d’exception à goûter sans plus attendre. Pour vous mettre l’eau à la bouche… Les Japonais raffolent de sukiyaki - des tranches de boeuf coupées très finement et servies avec du tofu, des vermicelles et des légumes -, des tempura - des fruits de mer frits -, sans oublier les shabu-shabi - sorte de fondue japonaise, dans laquelle le fromage est remplacé par un bouillon de légumes - et autres udon - des pâtes larges de blé tendre.

Vous prévoyez de partir bientôt au Japon? Prenez dès maintenant connaissance des règles de politesse essentielles afin d’éviter le moindre faux pas lors de votre séjour ! Vous souhaitez démarrer l’apprentissage du japonais ? Choisissez le professeur le plus proche de chez vous parmi nos meilleurs enseignants.

Ces articles pourraient vous intéresser

Séjour au Japon: top 8 des règles de politesse à connaître

Comment apprendre le japonais ?