Philosophie

Nos conseils pour réussir le sujet du bac de philosophie

Rédigé par Ilyes B. le 03/06/2021

Les épreuves du baccalauréat font partie des jours les plus stressants du calendrier d'un élève. Il y a beaucoup de notions à retenir, notamment en philosophie. Cette épreuve est une étape essentielle pour tout étudiant qui veut réussir ses études supérieures. Découvrez nos conseils pour briller le Jour J.

Obligatoire depuis 1808, le baccalauréat est le diplôme qu’il faut absolument obtenir à la fin des études secondaires. La matière de philosophie, considérée comme l’épreuve reine de ce diplôme, a été introduite avec l’ambition de promouvoir, généraliser la capacité de penser et élaborer une argumentation. Dans cette optique, les sujets traités sont des notions fondamentales de notre société, telles que l’histoire, la liberté, l’art, la science, etc.

Conseil n°1. Comprendre les notions philosophiques, les philosophes et leurs œuvres

Le choix imposé de l’épreuve de philosophie au baccalauréat est beaucoup lié aux courants de pensée des philosophes des Lumières. Il s'agissait d'intégrer ces penseurs dans le programme pour faire découvrir leurs idées qui ont révolutionné la civilisation occidentale. Platon et l'allégorie de la caverne, Spinoza et le déterminisme ou encore Rousseau et “le contrat social”, ce sont des philosophes qui, jusqu’à ce jour, en les intégrant au programme de l’éducation nationale façonnent les esprits de notre société moderne.

Une épreuve de philo réussie commence par la compréhension de la manière dont elle est enseignée. En effet, le programme de philo enseigne trois perspectives principales au cours de l’année de Terminale: l’existence humaine et de la culture, la morale et la politique, la connaissance. Ces dernières sont expliquées et illustrées via dix-sept notions, comme le bonheur ou le travail par exemple.

Pour construire ses idées et son argumentation pendant l’épreuve, il est donc essentiel de connaître les notions principales à l’aide repères. Ces derniers touchent aux problématiques existentielles telles que la conscience/l’inconscient ; ce qui définit la culture sociale tel que l’art, la religion, la liberté, le travail ; les différences entre l’état et la justice ; enfin les notions qui traitent de la connaissance telles que la raison, la nature et la recherche de la vérité.

Conseil n°2. Développer une capacité de penser et élaborer une réponse argumentée

Afin de construire une argumentation solide lors de l’épreuve, il faut avant tout relire les textes étudiés dans l’année : Freud, Socrate et Rousseau n’ont plus de secret pour vous. Il est également bien d’apprendre quelques citations philosophiques pour appuyer sa réponse, cela peut aussi aider à bien mémoriser les points essentiels du programme de philosophie. Réussir l’épreuve de philo c’est d’abord savoir développer ses idées, puis les concrétiser grâce à ses connaissances personnelles, et celles vues en cours.

Il est essentiel de comprendre qu’en philosophie, illustrer ne veut pas dire expliquer. Démontrer ses idées au travers d’exemples est indispensable. En revanche, l’utilisation d’exemples comme explication peut vous emmener hors du sujet ou donne un résultat vide sens. Il ne suffit donc pas d’apprendre par cœur ces acquis, mais plutôt d’être capable de formuler une réflexion argumentée.

Conseil n°3. Bien choisir son sujet : dissertation ou d’analyse de texte

Pour l’épreuve de philosophie, les élèves ont le choix entre quatre sujets : un sujet d’explication de texte philosophique et trois sujets de dissertation.

Il est important de ne pas choisir son sujet à l’avance, c’est une erreur à éviter. Le jour de l’épreuve il faut s’accorder 15 minutes au début pour choisir le sujet que l’on maîtrise le mieux.

Une fois le sujet choisi, la priorité est d’analyser la problématique.

  • Pour la dissertation :

Elle a pour objectif de développer une réponse argumentée répondant à une problématique donnée. Il faut donc commencer par analyser les mots du sujet, afin d’y rattacher ses connaissances. L’idée est de faire le lien entre plusieurs notions philosophiques avec cohérence.

  • Pour l’analyse de texte :

En choisissant ce sujet, l'élève doit analyser en profondeur un texte pour en saisir au mieux sa problématique. Pour une analyse réussie, il faut absolument respecter les étapes et la progression des idées du texte. Ensuite, il s’agit de montrer pourquoi l’auteur soulève ce problème et comment il y répond.

Point info : Depuis l’édition du Bac 2021, il y a un nouveau système de notation plus équitable. En effet, c’est la meilleure note entre l'épreuve Terminale et la moyenne du contrôle continu qui sera retenue. Avec cette modification le ministère de l’éducation nationale s’engage à considérer chacun à sa juste valeur.

Conseil n°4. Quelle méthodologie pour la dissertation de philosophie et l’analyse de texte?

La méthode de la dissertation philosophique

Il faut voir la dissertation comme un plan d’argumentation organisé. La clé pour une dissertation réussie est d’abord de comprendre la problématique puis d’identifier les concepts qui en découlent.

Dans un premier temps, il vous faut reformuler le sujet, de la manière qui vous semble la plus intuitive et la plus développée. Il est important de bien cerner le sujet. Prenez le temps de décortiquer la problématique philosophique. Faites ressortir les mots importants, vous verrez rapidement apparaître des notions vues en cours. Puis, en organisant vos idées, des concepts viendront s’ajouter jusqu’à délimiter votre réponse pour ne pas tomber dans le “hors sujet”.

La méthode de dissertation implique de développer progressivement votre idée.

Il est temps de construire votre plan, qui sera votre argumentaire.

Il s’agit ensuite d’organiser vos idées selon trois parties principales : la thèse, l'antithèse, la synthèse.

Pour bien réussir sa dissertation de philo, il est recommandé d’illustrer son propos. Pour cela, rien de mieux que les citations les plus connues telles que celles de Nietzsche ou encore Kant.

Toutefois, les citations ne doivent pas être utilisées comme argumentation, mais bien comme illustration de son idée. De plus, il ne faut pas les utiliser simplement pour montrer que l’on connaît l'auteur, si cela n’a pas un réel apport dans votre argumentaire. Sinon, c’est risquer de décrédibiliser sa copie.

La méthode de l’analyse de texte

L’objectif de cette épreuve est de décortiquer le problème exposé dans le texte.Une analyse de texte réussie s’organise en trois étapes :

1- problématiser,

2- argumenter

3- conceptualiser.

Nous vous recommandons dans un premier lieu de faire plusieurs lectures du document. Prenez des notes au fur et à mesure de vos lectures. Sur un brouillon, écrivez la thèse que l’auteur met en avant, et identifiez le thème et les concepts clés pour essayer de comprendre le plan du texte.

Ensuite, construisez l’introduction de votre commentaire. Pour cela, il faut poser la définition du sujet principal tout en présentant l’auteur, la thèse qu’il défend et le problème qu’il soulève.

Vous allez poursuivre après l’introduction avec la rédaction du développement. Pour éviter les paraphrases et le hors sujet dans cette étape, il faut d'abord exposer l’idée principale que l’auteur cherche à démontrer puis l’analyser avec précision et clarté.

Pour la conclusion de votre commentaire, le mieux c’est de faire un récapitulatif de la thèse et le problème philosophique du sujet. Nous vous conseillons également de résumer en 3 phrases le cheminement de votre argumentaire.

Conseil n°5. Bien préparer son épreuve de philosophie pour le jour J

La préparation d’une épreuve de bac fait partie intégrante de l’examen lui-même. Difficile de ne pas se perdre au milieu de la quantité des notions à apprendre. Voici notre check-liste pour une épreuve réussie.

Préparer ses fiches de révision de philosophie

Avoir une vue d’ensemble sur son programme est primordial, sans quoi on ne pourrait pas y voir clair. Il est essentiel de faire des fiches de révision. C’est un outil très concret pour vous aider à mémoriser plus rapidement l’ensemble des notions.

Nous vous recommandons d'écrire une fiche par notion. Inscrivez-y d’abord les définitions majeures puis les philosophes clés associés, leurs citations et les courants de pensée qu’ils véhiculent. Notez l’importance des définitions, elles permettent de mémoriser et d'expliquer plus facilement la notion. Il sera ainsi plus simple de les utiliser le jour du bac.

Afin que vos fiches de synthèse soient efficaces, il faut y mettre des couleurs ! Réaliser une fiche propre, bien structurée et colorée vous aide à mémoriser de manière visuelle tous les points importants.

Examiner les annales et les corrigés des épreuves précédentes de philosophie

L'un des moyens les plus concrets de se préparer aux examens est de s'entraîner avec les sujets des épreuves précédentes. De plus, consulter les annales et leurs corrigés de philosophie vous aidera à voir la formulation des questions mais également comment construire sa dissertation ou son analyse de texte. Vous saurez donc à quoi vous attendre. C’est aussi le meilleur entraînement pour évaluer le temps dont vous avez besoin pour le test réel.

Nous vous recommandons de faire l’épreuve de bac de Pondichéry (Inde), car ce sont les premiers élèves à passer le bac chaque année.

Se préparer pour le Jour J

Prenez un moment quelques jours avant l’épreuve pour vérifier toutes les exigences relatives à l'examen. Planifiez votre itinéraire et le temps qu'il vous faudra pour atteindre la destination, puis ajoutez un peu de temps supplémentaire. Vous ne voulez pas arriver en retard et faire face à encore plus d'anxiété. Pensez également à prendre les documents nécessaires tels que la pièce d’identité, la convocation et vos fournitures. Pour l'épreuve de philosophie seuls les stylos sont autorisés.

Le jour J, votre priorité pour que le jour de l'épreuve soit bon est de bien dormir la veille. Les jeux vidéo, les livres, et Netflix seront toujours là lorsque les examens seront terminés. Privilégiez un sommeil correct aux révisions de dernière minute.

Juste avant l'examen, il est important que vous mangiez quelque chose, idéalement quelque chose de bon pour vous.

La préparation pour le bac de philosophie n’est pas toujours évidente. C’est la raison pour laquelle, chez Kelprof, vous trouverez toujours des professeurs de philosophie prêts à vous aider pour bien réussir cette épreuve.